LETTRE DE MOTIVATION : LES BONNES PRATIQUES

Les recruteurs pourraient écrire un bêtisier des lettres de motivation, de la plus pessimiste à la plus farfelue.

Trouver un poste en alternance est difficile, les recruteurs ont le choix des critères de sélection, il est dommage de passer à côté d’une opportunité par manque de réflexion ou de concentration.

Voici donc quelques exemples de bonnes pratiques :

– Aérer votre texte : il faut donner envie de lire au recruteur
– Éviter les fautes d’orthographe et de syntaxe : utilisez le correcteur automatique et faites relire vos écrits
– N’écrivez pas un roman : efficacité et sobriété
– Ne dépasser pas une page : gardez un peu de matière pour l’entretien
– Soyez structuré : parlez de l’entreprise et de vous sans fausse modestie
– Renseignez-vous sur l’entreprise avant de commencer à écrire
– Ne mentez pas
– Évitez les mauvais copié-collé (reprise du nom d’une autre société par exemple)
– Ne parlez pas de vos points faibles ou échecs

À titre de conseil, restez sobre, n’envoyez pas des courriers sur du papier de couleur, n’utilisez pas de police « script » car vous désirez imiter une lettre manuscrite.

Faites attention au destinataire, si dans l’annonce la personne référente est Madame X, ne commencez pas votre courrier par « Monsieur ».