Comment gérer une réponse négative suite à un entretien ?

Lors de vos démarches vous recevrez certainement des réponses négatives, il faut toujours positiver car c’est une situation que vivent de nombreux candidats et cela ne remet pas en question obligatoirement vos compétences. Il est important d’avancer dans vos recherches et de ne pas se démotiver à la première lettre de refus.

Pourquoi n’avez-vous pas été sélectionné

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles vous ne pourriez pas être sélectionné.
Tout d’abord il est possible que vous n’ayez pas les compétences exactes requises pour le poste, ou encore que le recruteur n’arrive pas à vous projeter au sein de l’équipe déjà en place. N’oubliez pas que vous n’êtes pas seul à être sélectionné et qu’il peut exister également des candidats meilleurs que vous (cette fois-là).
Même si vous pensiez être le candidat idéal, vous ne connaissez pas tous les critères de sélection, ni les enjeux sur votre poste.
Il ne s’agit là que d’une étape qu’il faut apprendre à gérer.

L’attitude à adopter

Positivez : « Je n’ai pas été pris, d’accord. Faisons en sorte que le prochain entretien soit le bon alors ! »

Comprendre les raisons de ce refus

Vous pouvez tout d’abord contacter le recruteur pour lui demander ce qui a joué en votre défaveur. Expliquez-lui que cela vous servira lors de vos prochains entretiens car vous désirez réellement vous perfectionner. L’important est de ne pas mal réagir et de rester professionnel.
Cela ne sert à rien d’essayer de convaincre le recruteur qu’il a fait une erreur ou que vous n’êtes pas d’accord avec son point de vue, la décision a été prise.

Être toujours disponible

Si le recruteur vous explique que vous faisiez partie du peloton de tête, n’hésitez pas lui indiquer que vous restez disponible au cas où.
Que vous contactiez le recruteur par mail ou téléphone, n’oubliez pas de toujours le remercier du temps qu’il vous a consacré et gardez en tête que peut être vous serez amené à postulez de nouveau dans l’entreprise.